Proportion de population urbaine vivant dans des habitats informels

Cet indicateur mesure la proportion de citadins vivant dans des habitats informels et dans des conditions de logements défavorisées (accès à une source d’eau améliorée, accès à un assainissement amélioré, à une surface habitable suffisante et durabilité d’habitation). Il prend en compte les quartiers de taudis, les implantations sauvages et les logements inadéquats.

Consulter la carte